Cette étude de faisabilité porte sur la création d’une maison de ville à Angers (Maine-et-Loire 49) située sur une parcelle en « dent creuse », dans un quartier en cours de renouvellement urbain. Quartier autrefois occupé par d’anciens bâtiments industriels, hangars, dont quelques traces subsistent encore notamment sur la parcelle voisine.

La maison se développe sur trois niveaux, le RDC étant laissé libre pour permettre le stationnement de véhicules en nombre nécessaire selon le règlement d’urbanisme en vigueur. Un bureau atelier vient prendre place en fond de parcelle afin de répondre à la demande d’alignement du POS. Cette configuration permet ainsi la création d’une « cour jardin » intérieure à l’instar de la plupart des maisons de ville angevines. La toiture du bureau, reliée par une passerelle au niveau R+1, sert de terrasse à l’habitation.

Les niveaux supérieurs sont dédiés à l’habitation : R+1 : les pièces de vie, salon séjour, cuisine ; R+2 et Combles : les chambres,  salle d’eau et salle de bain.

Le choix de dégager les niveaux supérieurs de l’habitation par rapport au sol permet un apport de lumière naturelle supplémentaire.

Les matériaux employés pour cette habitation trouvent leur inspiration dans le champ lexical des anciens bâtiments encore présents sur le site, ossature et bardage métallique, pavages (cour intérieure).

thierry-maitre-architecte-angers-faisabilite-rue

Programme : Maison individuelle
Localisation : Angers (Maine-et-Loire 49)
Client : Maîtrise d’Ouvrage privé
Phase : Faisabilité

 thierry-maitre-architecte-angers-faisabilite-coupe thierry-maitre-architecte-angers-faisabilite-plan